Communiqués

La Ville d’Edmundston émet régulièrement des communiqués de presse portant sur des sujets d’actualités municipales. Vous les retrouverez ici, tout comme les avis du conseil municipal.

  • Imprimer

Attention! Avec le redoux, les nids de poule se multiplient!

  • Publié le 24 février 2017

Avec le redoux des derniers jours, les automobilistes et les piétons ne peuvent faire autre que de constater la prolifération de nids de poule dans nos rues.  nidspoule

Dès cette fin de semaine, nos équipes seront sur les routes 24 heures sur 24 afin de colmater les nids de poule le plus rapidement possible. La Ville d'Edmundston demande tout de même aux gens d’être prudents en ralentissant et en essayant d’éviter les nids de poule et les fondrières. 

Rappelons toutefois que la pluie et les intempéries peuvent faire en sorte que les nids de poule réapparaissent. L’asphalte ne « colle » tout simplement pas dans ces conditions. Même si de l’asphalte froid est posé pendant la nuit, alors que la température est à la baisse, ces réparations sont malheureusement de courte durée.

«Nous sommes bien conscients des désagréments causés par les nids de poule et les fondrières et aimerions, comme toutes les villes au Canada, pouvoir trouver la solution miracle. Toutefois, comme elle n’existe pas, nous faisons notre possible pour en atténuer les effets. Nos équipes sont à pied d'oeuvre, » d’expliquer le directeur du Service des travaux publics, M. Paul Dionne.

Rappelons que les nids de poule sont généralement causés par le gel et le dégel successifs des routes. Ils surviennent suite une infiltration d’eau sous la chaussée en période de dégel. Si un gel survient par la suite, l’eau devient glacée et soulève la chaussée. Lors d’une seconde période de dégel, la glace fond et l’eau résultante s’écoule, laissant ainsi une cavité sous la chaussée. La circulation sur ces vides et le poids des véhicules affaiblit la chaussée à ces endroits.

Voici quelques conseils pour les automobilistes:

  1. Ne freinez pas dans un nid de poule. Une roue bloquée subira toujours plus de dommages qu’une roue en mouvement. S’il est impossible d’éviter un trou dans la chaussée, mieux vaut relâcher la pédale de frein avant l’impact.
  2. Les pneus doivent être convenablement gonflés pour réduire le risque de dommages. Un pneu trop gonflé risque davantage de voir sa structure endommagée, tandis qu’un pneu trop mou peut amener la roue à se plier ou à se briser.
  3. Vous avez malheureusement frappé un nid de poule? Il est conseillé de faire vérifier le parallélisme des roues, car s’il y a dérèglement, les pneus subiront une usure rapide et prématurée. 
  4. Portez une attention particulière aux piétons pour éviter de les éclabousser. 
  5. Laissez une distance sécuritaire entre vous et la voiture qui vous précède. De cette façon, vous aurez un meilleur temps de réaction si vous devez freiner brusquement, et aussi, vous verrez mieux les nids de poule qui sont devant vous. 
  6. Si vous voyez un nid de poule important, n'hésitez pas à en aviser le Service des travaux publics au 739.2103

Rappelons que les réparations définitives se feront à l’ouverture des usines d’asphalte, habituellement à la fin mai.

-30-

CONTACT: Paul Dionne, directeur, Service de travaux publics, 506.739.2103

  • Imprimer

Histoire des noms de rues: l'aide du public demandé

  • Publié le 21 février 2017

Dans le cadre de sa réunion publique du 21 février, le conseil municipal a pris connaissance d’un important document préparé par les membres du comité de toponymie de la Ville d'Edmundston.

carte-noms-ruesDepuis l’été dernier, le comité a travaillé sur la mise à jour des renseignements portant sur les noms de rues sur le territoire municipal. Le document « Les noms de rues nous racontent l’histoire d’Edmundston » est disponible pour consultation et téléchargement en cliquant ICI. Des copies du document sont également disponibles à l’hôtel de ville, à la bibliothèque publique et dans divers foyers d’Edmundston.

Notons que le comité demande l'aide du public à la fois pour corriger, s'il y a lieu, des informations qui se retrouvent dans le document, ou encore pour préciser les informations manquantes. En guise d’exemple, le comité demande l’aide du public afin de trouver l’information sur l’histoire des rues Bellefleur et Savoie et du chemin Normand.

« C’est tout un travail qui a été accompli par le comité et j’invite la population à jeter un coup d’œil au document qui nous permet d’en apprendre énormément sur l’histoire d’Edmundston et les gens qui ont contribué à son développement, » d’expliquer le maire d’Edmundston, M. Cyrille Simard.

Rappelons que le comité de toponymie de la ville d’Edmundston a pour mandat de donner son avis et d’émettre des recommandations sur toute question relative à la désignation, la modification ou le remplacement de noms de lieux tant pour les édifices municipaux, places publiques, monuments, parcs et espaces verts municipaux, que les voies de communication ainsi que sur la mise en place, le cas échéant, d'une consultation citoyenne. Le comité est composé de citoyens et d'employés municipaux. Lorsque le document sera complété, le comité souhaite se pencher sur la problématique des noms de rues qui se répètent sur le territoire municipal.

Historienne et membre du comité, Madame Nicole Lang souhaite que les citoyens participeront au développement et à la bonification du document. « Grâce à l’appui d’un étudiant en histoire, nous avons réalisé des recherches historiques exhaustives, mais nous croyons que la population peut nous aider à compléter le travail. »

Si vous avez des informations pouvant aider le comité, n'hésitez à les faire parvenir par téléphone au 506.737.6799 ou via courriel à communication@edmundston.ca

-30-

CONTACT: Mychèle Poitras, Communications, 506.737.6799, communication@edmundston.ca

  • Imprimer

Parc St-Basile: la campagne a de bons résultats!

  • Publié le 17 février 2017

Il y a exactement un an, la venue d’un projet de parc hors de l’ordinaire dans le secteur Saint-Basile était annoncée. Un an plus tard, beaucoup d’étapes ont été réalisées et si tout va comme prévu, c’est au courant de l’été 2017 que la communauté pourra assister à son ouverture officielle.

briqueLe comité du parc d’eau a lancé une campagne financière communautaire en juillet dernier. Elle consiste à faire la vente de briques qui seront utilisées pour les trottoirs en pavé uni du parc. Des briques pour un total de 26 540 $ ont été vendues à ce jour et plusieurs autres dons ont été reçus.

En guise de bilan, outre le montant de 26 540 $ en briques vendues à des particuliers et des entreprises, M. Roland Clavette, originaire de Saint-Basile et propriétaire de l’entreprise Sadmex au Québec, a fait un don de 10 414 $ qui a permis de faire l’achat de mobilier pour le parc. Il s’est aussi engagé à remettre une autre somme de 5000 $ en 2017 pour payer les supports à vélos et un banc en forme de planche à roulette pour le parc rouli-roulant qui sera réaménagé dans le parc.

Uni Coopération Financière s’est pour sa part engagé dans le projet en remettant le plus gros don de la campagne à ce jour : un montant de 50 000 $. Notons également les dons de plus de 1000 $ reçus : l’Association des concessionnaires automobiles d’Edmundston (3250 $), Camille et Gus Roy (2750 $), Clinique dentaire Dre Joyce Laplante (1500 $), et les Religieuses hospitalières de Saint-Joseph (1000 $).

Le comité vise un objectif de 150 000 $ en espèces et recherche aussi des dons en nature. De ce côté, plusieurs dons en matériaux et services ont déjà été confirmés : des travaux d’excavation (Conrad Lavoie et Fils Ltée), du béton (James Concrete), une caméra de surveillance (Groupe EMS), les plans du bâtiment fonctionnel (Nadeau Soucy Ellis) et 5 toiles des artistes du groupe Très Arts + qui seront vendues au profit du parc.

La Ville d’Edmundston s’est engagée financièrement pour 190 000 $ en plus d’une contribution en nature de 100 000 $ pour ce projet qui est estimé à 765 000 $. Des demandes de financement ont également été déposées auprès des gouvernements fédéral et provincial.

La construction du nouveau parc situé près de l’Aréna de Saint-Basile débutera ce printemps. Une fois complété, le parc multi générationnel comportera des jeux d’eau, des modules d’amusement, le parc rouli-roulant, des tables et des espaces de jeux divers pour tous les âges ainsi que la Maison Cyr qui y sera déménagée.

Les membres du comité invitent la population à continuer d’encourager le projet en faisant l’achat d’une brique (qui sera gravée au nom de l’acheteur) au comptoir caisse de l’hôtel de ville, à Uni Coopération Financière de Saint-Basile ou en contactant un membre du comité au 263-5044.

Le comité rappelle aux citoyens du Madawaska qu’il est encore temps de faire l’achat d’une brique, mais qu’il ne faut pas tarder car la vente se terminera au début de l’été.

-30-

CONTACT : M. Rock Racine, président, Comité rue Principale Saint-Basile, 506.263-5044

  • Imprimer

Dons pour la Péninsule acadienne

  • Publié le 1 février 2017

En plus de nos trois équipes d'Énergie Edmundston qui prêtent main-forte dans la Péninsule acadienne, voilà qu'un camion et une remorque viennent de partir avec tous les dons recueillis depuis lundi soir: papier de toilette, denrées non-périssables, couches, piles, et plus de 5000 $ en comptant et en cartes-cadeaux, dont 1100 $ des étudiants du CCNB - Campus d'Edmundston et 1000 $ amassés par des pompiers d'Edmundston! Bravo et merci!

dons2017

-30-

SOURCE: Mychèle Poitras, Communications, 506.737.6799, communications@edmundston.ca

  • Imprimer

Adoption des plans d'investissements 2017

  • Publié le 31 janvier 2017

Le conseil municipal d’Edmundston vient d’adopter les plans d’investissements du fonds d’exploitation générale ainsi que des fonds de services publics d’eau et d’égouts et d’énergie.

Les investissements dans les trois fonds combinés totalisent 10 084 000 $. La plupart de ces investissements sont conditionnels à l’obtention de subventions fédérales/provinciales et à l’approbation des demandes d’emprunt. Notons également que ces plans d’investissements respectent la consigne du conseil municipal de limiter les emprunts à 2 M $ annuellement.

Les investissements proposés reflètent l’engagement du conseil municipal de cibler des investissements qui rehaussent la qualité de vie des citoyens et qui auront des retombées positives sur le développement de la communauté.

« En tant qu’élus municipaux, nous avons la responsabilité d’agir judicieusement et raisonnablement tout en contribuant à des projets stratégiques qui favorisent le développement de la municipalité », d’expliquer le maire, M. Cyrille Simard.

Les investissements proposés sont répartis de la façon suivante :

  • Fonds d’exploitation générale : 7 566 000 $
  • Fonds des services publics d’eau et d’égouts : 880 000 $
  • Fonds des services publics d’énergie : 1 638 000 $

Parmi les investissements qui sont proposés, notons un montant de 240 000 $ pour l’achat d’une balayeuse de route pour le Service des travaux publics; 715 000 $ pour le nouveau parc d’eau du secteur Saint-Basile et de 2 120 000 $ pour le programme d’asphaltage de différentes rues et routes de la municipalité.

Du côté d’Énergie Edmundston, un montant de 250 000 $ sera investi pour rénover une partie du bâtiment historique de l’ancienne centrale Fraser.

-30-

CONTACT: M. Cyrille Simard, maire, 506.739.2115, cyrille.simard@edmundston.ca

Plus d'articles...

Page 1 sur 65
Mychèle Poitras
Responsable des communications
(506) 737-6799